L’ART D’APPRIVOISER LE BUFFLE, une retraite silencieuse – Du 18 au 22 octobre 2020 avec Fabkhi & Dat Phan-Angevin

Date et heure d’arrivée : 18 octobre, 16h00
Départ du groupe : 22 octobre. 16h00
Le stage débutera à 18h00
Fin du stage le 22 octobre à 18h00

PRÉSENTATION

Pleine conscience, psychologie bouddhiste et des profondeurs, intelligence émotionnelle et collective – Très tôt, dans la tradition Zen en Asie, on s’est plu à représenter les étapes de la voie du cœur, ou les étapes sur le chemin de l’éveil, comme le processus de domestication d’un buffle sauvage, qui symbolise alors non seulement l’énergie mais la vraie nature du cœur de l’homme « déjà là mais pas encore réalisée en plénitude ».

Dix Tableaux décrivent ainsi les divers états de conscience par lesquels passe le méditant.
Pour Qakuan, grand maître Rinzaï de la dynastie des Song, la méditation est en effet l’art difficile et passionnant de maîtriser, ou mieux encore d’apprivoiser le buffle. Aussi, chacun de ces tableaux n’est vraiment compréhensible qu’à celui qui a fait l’expérience de l’état de conscience qu’il décrit. Ce grand classique de la littérature spirituelle ne livre pas facilement son secret. Il nécessite l’initiation et le commentaire de ceux qui pratiquent son chemin.

Nous approcherons ce texte et l’expérience qu’il indique en demeurant en résonance avec La Voie du Cœur – d’une vision de la pleine conscience intégrale.

C’est chacun, à son propre pas, qui découvre le chemin.

DÉROULEMENT DU STAGE

07h00 – 08h00 : réveil du corps /méditation silencieuse
08h00 – 09h00 : petit déjeuner
10h00 – 12h30 : séance matin
12h30 – 15h30 : repas et pause (fin de silence après l’entrée de repas)
15h30 – 18h00 : séance après-midi
18h15 – 19h30 : séance du corps ouvert (tai chi, yoga, ou qi gong)
19h30 –20h30 : repas
21h00-22h00 : méditation / partage du cœur / contemplation (noble silence)

NOMBRE MAXIMUM DE PLACES : 10-25 PERSONNES

LES INTERVENANTS

Fabkhi, Après 18 ans de vie monastique dans la tradition bouddhiste (Village des Pruniers, Vénérable Thich Nhât Hanh), je poursuis ma route en dehors de toute forme religieuse, non plus en tant que moine mais en étant simplement moi-même du mieux que je peux. Et je renoue à présent plus explicitement avec l’élan originel de mon cœur qui m’a accompagné́ depuis l’enfance : une soif de Dieu.

Tout en vivant une vie contemplative au sein d’un ermitage de montagne relié à un petit monastère chrétien, j’ai également à cœur de partager à l’occasion avec tous mes frères et sœurs le sentier qu’il nous faut pour chacun défricher au quotidien au sein de notre vie si précieuse, en vue de puiser à la lumière du Ciel dans nos cœurs, et d’y goûter la paix et la joie dont nous avons tant besoin dans notre vie.

Au cœur de toute spiritualité authentique se trouve l’enseignement et la pratique de l’amour véritable. Le chemin de l’amour est à réemprunter chaque jour dans notre vie : amour spirituel et fraternel. Cela s’apprend, certes difficilement car c’est un art, mais qui s’impose comme incontournable et absolument nécessaire pour chacun de nous.

L’art d’aimer et de se savoir aimé inconditionnellement passe par notre aptitude à reconnaître dans notre existence quotidienne à quel point la vie est fondamentalement généreuse envers nous : tout nous est donné… et de là, à cultiver et faire grandir en nous la gratitude du cœur. Nous y arriverons d’autant mieux en nous donnant les moyens d’avancer ensemble dans la Présence sur le sentier de la vie.

L’Amour est plus fort que la peur : l’amour implique de regarder la vie en profondeur, permettant ainsi de transcender nos perceptions habituelles de séparation, nos schémas de pensée installés, limitatifs et conditionnés. Ce regard attentif conduit à une compréhension venant du cœur, permettant d’accueillir avec plus de profondeur la finitude de notre vie (la mort), et de là la vie elle-même, avec paix et sérénité, joie et confiance.
Apprenons ensemble à retrouver l’essence du Ciel (l’essenCiel), à reconnaître ce qui est vrai et beau dans notre relation à nous-mêmes et aux autres, et à cultiver l’art d’aimer simplement, en portant attention à la Vie.

« L’art d’être au monde », Frère Pháp Khí, enseignement donné au Village des Pruniers pendant la retraite francophone pour 800 personnes

« ETRE BIENVEILLANT ENVERS SOIS MÊME« 

Dat Phan-Angevin a été ordonné par le Maitre zen, Thich Nhat Hanh en 1998. J’ai quitté la robe monastique après mon ordination complète. Depuis 2008, mon travail a amené la pleine conscience dans différents domaines de la société : l’éducation, les affaires et la santé. Je travaille en étroite collaboration avec des scientifiques, des psychothérapeutes, des médecins, des dirigeants et des enseignants afin de créer un esprit de communauté et de coopération visant à sensibiliser davantage la société.  Je suis passionné par le partage d’une approche intégrale de la pleine conscience fondée sur les quatre domaines de la psychologie des profondeurs, l’éthique appliquée, les structures sociales et la transcendance – La Voie du Cœur.

Je suis co-fondateur des Cèdres Bleus en Haute-Loire (maisonauxcedresbleus.com), centre de pleine conscience où je vis également. J’aime jouer la musique, écrire de la poésie, jouer avec les enfants et rouler dans la boue comme une tortue inutile.

Dat est l’auteur de deux livres La Quête de M. Dubois – Un voyage dans la pleine conscience (Linh Son 2011) et Tel Quel – Contemplations et Confession (Linh Son 2014).

https://www.youtube.com/watch?v=PnG5cO3ufi8&t=75s

« MÉDITATION LE COEUR DE L’INSTANT PRÉSENT « – avec entretien

TARIF DE BASE – 380 euros
TARIF POUR ETUDIANTS ET CHÔMEURS – 300 euros
TARIF DUO (couple ou amis) 650 euros

Pour réserver votre hébergement en pension complète, rendez-vous ici :
https://www.domainedutaille.com/formations-et-stages/recherche/
Pour réserver des repas sans hébergement, veuillez nous écrire à : contact@domainedutaille.com

COORDONNÉES & INSCRIPTION

LES CÈDRES BLEUS – 06 78 55 69 20
lescedresbleus43@gmail.com

Réservation ici