Réenchanter notre relation au Vivant – Pleine Conscience et Ecospiritualité du 31 juillet au 5 août 2022

D’une transition intérieure à une transition extérieure

Réduire le réchauffement climatique, ralentir l’effondrement de la biodiversité et favoriser l’accès à l’eau douce sur notre planète passe par une transition intérieure. C’est toute notre relation au Vivant, qui nous constitue et avec qui nous sommes en interdépendance, qui est à soigner.

Ces 5 journées seront donc une “plongée“ en nous-mêmes pour prendre soin :

  • Des relations de nous avec la Terre et le Vivant,
  • De nous avec les autres
  • de nous avec notre « être profond », avec notre dimension spirituelle

L’itinéraire proposé se déroulera au magnifique Domaine du Taillé, au cœur des centaines d’hectares de forêts préservées, en prenant appui sur des pratiques de méditation de Pleine Conscience associées au “Processus qui relie (TQR*)“. Il nous permettra de prendre un temps de recul, de ralentir et, grâce à la Pleine Conscience, de nous relier aux forces de vie en nous et autour de nous. Et nous aider ainsi à renouveler notre regard profond sur les bouleversements actuels, non pour les fuir, mais pour se donner ou redonner un nouvel élan pour offrir notre paix et notre engagement pleinement à soutenir le Vivant.
Le cadre restera laïc tout en invitant chacun à se référer à ses éventuelles racines spirituelles ou religieuses.

Dates & horaires :
Accueil : Dimanche 31 juillet 2022 – accueil à partir de 15h – début à 18h
Départ : Vendredi 5 août à 16h

Une retraite de Pleine Conscience…associée au “Processus qui relie“ (TQR)
Cet été, venez vivre une retraite de Méditation de Pleine Conscience dans le cadre magnifique du Domaine du Taillé en Ardèche (www.domainedutaille.com).

Un entraînement à la Pleine Conscience pour prendre soin de soi, des autres et de tout le Vivant.
Les pratiques de Pleine Conscience nous entraînent à mieux utiliser nos ressources intérieures afin de faire face aux événements quels qu’ils soient (douleurs, maladie, stress, pertes, incertitudes par rapport à l’avenir, isolement…) avec plus de stabilité, de créativité et de clarté d’esprit. Favorisant l’union corps-esprit, elles permettent aussi de développer des réponses plus appropriées et moins réactives, de retrouver ou d’entretenir la santé et la vitalité sur notre chemin de vie, de contacter la joie d’être présent à nous-mêmes et aux liens qui “interagissent“ avec tout le Vivant.

Se relier à la toile du Vivant avec le « Processus qui relie » –
Le thème de cette retraite sera exploré à travers le processus qui relie“ (TQR). Il s’agit d’un processus pédagogique d’éco-psychologie initié par la militante et méditant Joanna Macy, biologiste, pratiquante bouddhiste engagée, proche de la culture amérindienne et activiste de terrain depuis plus de 40 ans*.
Cet itinéraire est une traversée qui cherche à prendre soin des émotions que nous traversons face à l’ampleur des crises actuelles pour passer à l’action. Cultiver une capacité d’accueil des incertitudes et des changements pour développer la résilience et retrouver l’élan de l’engagement. Se relier à la toile du Vivant, développer notre être profond pour mieux nous sentir relié à ce « tout » du Vivant.
S’appuyant sur les perceptions, l’apport des sciences, les traditions ancestrales et la spiritualité, le Processus qui relie permet de libérer nos élans pour prendre notre part à un “changement de cap“ nécessaire et vital.
En nous révélant une nouvelle vision du monde, comme d’un immense corps vivant dont nous faisons partie, cette approche nous redonne le goût et le sens de la communauté, pour participer de manière plus inspirée et engagée en faveur d’une société qui soutienne la vie.

Programme et thème des 5 jours :
“Réenchanter notre relation au Vivant“ – Pleine Conscience et Ecospiritualité

Lors de ces 5 journées, des pratiques individuelles et collectives de méditation de Pleine Conscience rythmeront notre quotidien**. Des exercices corporels, des échanges, des pratiques créatives, des temps d’immersion en pleine nature et des rituels seront aussi proposés et adaptés à la progression du groupe.

Pour qui ?
Pour pratiquants de Pleine Conscience souhaitant approfondir leur pratique au travers de cette thématique ou pour découvrir la pratique de la Pleine Conscience
Pour toute personne sensible enjeux écologiques actuels et cherchant à y faire face sans tomber dans le déni, l’anxiété ou l’impuissance qui paralyse.
Taille du groupe : 15 participants environ.

Les intervenants :
Ils ont un rôle essentiel de transmission dans le déroulement de cette session. Par leur pédagogie, leur capacité d’accueil, leur ouverture à ce qui est dans l’instant présent, ils essaient au mieux d’incarner les principes enseignés. Leur engagement profond et leur pratique personnelle nourrissent les enseignements.

Yannick Lapierre
Accompagner les êtres sur leur chemin de vie spirituel et humain, en partageant ce que j’ai reçu, est ce qui me met en joie depuis plus de 22 ans. Formateur et pédagogue, praticien certifié en psychothérapie, enseignant de méditation de Pleine Conscience (formation MBSR au Center For Mindfulness du Dr Jon Kabat-Zinn/USA et auprès du maître zen Thich Nhat Hanh), j’ai animé plus de 60 sessions ou stages de Pleine Conscience auprès de particuliers, de dirigeants et au sein de diverses organisations. Par ailleurs, je suis co-fondateur de la Maison Ephata, centre écologique et spirituel en Aquitaine et du Centre BNB France (Bonheur National Brut : centre-bnb.org).

Marie-Charlotte Lapierre :
Pratiquant quotidiennement la méditation silencieuse depuis 15 ans, je découvre chaque jour avec émerveillement l’espace qui m’habite lorsque je me mets à l’écoute et que je m’ouvre à la Présence. Après avoir été moniale 3 ans dans un monastère de bénédictines, je suis aujourd’hui sophro- analyste et sophrologue, et j’anime des stages de méditation et des retraites spirituelles. Je poursuis ainsi mon chemin dans l’accompagnement individuel et de groupes. J’ai à cœur de partager mon expérience de la méditation et de l’intériorité profonde, source de guérison et de pacification intérieure. Co-fondatrice de la Maison Ephata, centre écologique et spirituel en Aquitaine.

Le lieu :
Le stage se déroulera au Domaine du Taillé, lieu préservé et ressourçant, situé au cœur du parc naturel régional des Monts d’Ardèche : www.domainedutaille.com
Nous pourrons ainsi nous immerger dans cette nature sauvage, propice à la relance au Vivant sous toutes ses formes.

  • En voiture : 1150 Chemin du Taillé – 07200 Lien de covoiturage adressé à l’inscription.
  • En transport en commun : La gare la plus proche est celle de Valence TGV, à 2h15 de TGV en provenance de Paris. Ensuite vous avez des correspondances en cars Sncf « TER » qui relient la gare de valence TGV à Aubenas en 1h50. L’arrêt le plus proche du Domaine du Taillé est celui de Saint Etienne de Boulogne Col d’Auriolles, à 1h45 de bus en provenance de Valence TGV. Contactez le domaine du Taillé pour réserver une navette gratuite de l’arrêt de bus Saint Etienne de Boulogne Col d’Auriolles au Domaine du Taillé : contact@domainedutaille.com

Les tarifs :
Pour les enseignements, nous proposons un tarif solidaire selon les revenus suivants :

Revenus mensuelsTarif semaine
Tarif Asupérieur à 2000€480 €
Tarif Bentre 1500€ et 2000€420 €
Tarif Centre 1000€ et 1500€350 €
Tarif Dinférieur à 1000€250 €

 Tarif “inscription avancée“: réduction de 30€ sur tous les tarifs si inscription avant le 15 juin. En cas de difficultés financières, nous contacter. Que cela ne soit pas un obstacle à votre venue. Vous pouvez aussi nous permettre d’accueillir ceux qui ont moins de moyens en contribuant de manière solidaire à un tarif supérieur.

Pour réserver votre hébergement en pension complète rendez-vous ici : 
https://www.domainedutaille.com/formations-et-stages/recherche/

Pour vous inscrire :
Remplissez le bulletin en ligne disponible ICI et versement d’un acompte de 80 euros par CB lors de cette inscription.

Votre place sera réservée dès réception de votre inscription. Encaissement du solde au début de stage.
Désistement : 10 jours après votre inscription > remboursement intégral ; au-delà des 10 jours, l’acompte est non remboursable.
Si vous avez des difficultés pour vous inscrire en ligne, merci de nous demander le formulaire par mail à contact@maison-ephata.com (vérifiez bien vos spams pour la réponse 1 ou 2 jours plus tard).

Renseignements/réservations :
Marie Charlotte Lapierre – contact@maison-ephata.com – 06 62 69 21 54
meditation-pleine-conscience.com
maison-ephata.com

Détail du cheminement et du contenu des 5 jours
Réenchanter notre relation au Vivant
Pleine Conscience et Ecospiritualité

Relier écologie “extérieure“ et écologie “intérieure“ pour une écologie dite “intégrale“
L’écologie dite “extérieure“ est souvent montrée comme la solution aux enjeux actuels. Ainsi sont proposés – et pour une part à juste titre – des solutions techniques, des réformes politico- économiques, des chartes éthiques, des écogestes au quotidien… Tout ceci est bien nécessaire mais ne suffit pas. Car la crise écologique a un important caractère collectif et structurel, mais elle est aussi personnelle et touche notre vie intérieure (comment nous vivons nos désirs et nos pulsions, nos peurs et nos manques, comment nous nous relions pour consommer ou pour communier à la nature, aux autres, au Tout-Autre…)
Les crises actuelles d’effondrement de la biodiversité et du dérèglement climatique ne sont que la prolongation d’une crise spirituelle qui touche aux fondements de notre société occidentale qui s’est fondée sur une conception dualiste et désacralisée du cosmos et de l’être humain. Ainsi la crise écologique révèle non pas la fin du monde, mais la fin d’un monde. Et appelle l’émergence d’un nouveau niveau de conscience individuellement et collectivement.
Car, non seulement nous ne pouvons pas vivre sans être relié à tout le cosmos, à tout le Vivant, mais celui-ci nous constitue ne serait-ce que par l’eau, les minéraux, l’air et la chaleur qui sont en nous et que nous partageons avec les arbres, les animaux, les planètes. Nous sommes interdépendants, nous “inter-sommes*“.
C’est là où nous parlons d’écospiritualité : le passage d’une relation d’extériorité à une relation de communion intérieure avec le cosmos, mais aussi avec les autres et le divin. Et c’est cette transformation intérieure profonde qui permettra le changement de paradigme nécessaire à notre monde aujourd’hui.

La clef : un changement de regard et une transformation de notre relation à nous-mêmes et au monde.
Nous pouvons affirmer, avec Michel Maxime Egger, que « la clé consiste en une metanoïa* personnelle (un retournement intérieur) qui allie transformation de soi et transformation du monde**»

La révolution nécessaire est à la fois extérieure et intérieure, et se joue à trois niveaux :

  • Changer le monde (les structures politiques, sociales, économiques)
  • Changer la vie (nos modes d’existence et de consommation)
  • Changer l’être (par une nouvelle conscience et un éveil spirituel)

Cette transformation en profondeur implique une réelle métamorphose. Comme la chenille qui devient papillon, il s’agit de mourir à ce qui est pour s’ouvrir à ce qui advient. Car il n’est pas suffisant de corriger les faiblesses de la chenille pour l’aider à devenir papillon. De même, il n’est pas suffisant d’améliorer un système qui dans son ensemble demeurerait identique. Il s’agit au contraire d’opérer un retournement vers autre chose, un autrement. Et cela suppose un changement de niveau d’être et de conscience.

C’est là ce que nous propose l’éco-spiritualité :

  • libérer notre être de ses enfermements et de ses illusions dualistes
  • réenchanter la nature en retrouvant un lien intime et intérieur avec elle

Ceci afin de redécouvrir la dimension sacrée de tout ce qui est, pour un changement réel, durable et profond.
Ainsi nous intègrerons dans les pratiques proposées la reliance à soi, aux autres, à la nature et au mystère du « plus grand que soi » (dimension spirituelle).
Cela aidera chacun de nous à ancrer plus profondément dans l’être nos nécessaires engagements écologiques.

Une pédagogie qui s’appuiera sur le TQR et la Pleine Conscience pour « choisir la vie »
Un des enjeux majeurs aujourd’hui est notre capacité à regarder en face la situation actuelle sans tomber ni dans le déni ni dans l’angoisse qui paralyse.
Aller à la rencontre de notre découragement et de notre impuissance face à l’ampleur de la crise écologique et sociale, pour les transformer en engagement créatif : tel est le chemin proposé par le « Processus qui relie » (TQR) pour renouer avec la vitalité et la détermination que chacun de nous possède pour prendre part à la guérison de notre monde.
Comme le dit Joanna Macy avec force : « Nous pouvons choisir la vie. Même confrontés au dérèglement climatique mondial, à la contamination nucléaire, aux forages en eaux profondes, aux modifications génétiques de nos denrées alimentaires… même confrontés à tout cela, nous pouvons encore choisir la vie. Nous pouvons encore agir pour un monde vivable. »

Les propositions suivront une dynamique de spirale en 4 étapes, qui permettront d’expérimenter un véritable processus de transformation et d’exploration intérieure :

  • s’enraciner dans la gratitude
  • honorer nos peines pour le monde
  • élargir notre regard
  • aller de l’avant et s’engager

Nous vivrons cette traversée qui implique notre corps, notre cœur et notre esprit, en nous aidant des pratiques de la Pleine Conscience qui nous permettent à la fois de nous enraciner dans une stabilité intérieure et de nous ouvrir pleinement à l’ « inter-être » avec tout le Vivant.
Nous alternerons des méditations, des expériences sensorielles et des immersions dans la nature, des échanges à deux ou en groupe, des moments plus individuels et des rituels pour nous relier à la dimension spirituelle de la Vie et du Vivant.

Nous nous réjouissons de vivre prochainement cette traversée ensemble !

Renseignements/réservations :
Marie Charlotte Lapierre – contact@maison-ephata.com – 06 62 69 21 54
meditation-pleine-conscience.com
maison-ephata.com